Nouvelles réglementation de l’ESMA sur l’effet de levier : qu’est ce qui va changer concrètement ?

L’ESMA, l’Autorité Européennes des Marchés Financiers, a fait récemment parler d’elle vis-à-vis d’une décision se rapportant à des changements sur l’effet de levier. En outre, cela possède de gros impacts dans le domaine du trading en général, et la manière dont certains traders tradent peut s’en trouver affectée, évoque Maxime Beggiato sur investing.

L’ESMA, l’Autorité Européennes des Marchés Financiers, a fait récemment parler d’elle vis-à-vis d’une décision se rapportant à des changements sur l’effet de levier. En outre, cela possède de gros impacts dans le domaine du trading en général, et la manière dont certains traders tradent peut s’en trouver affectée, évoque Maxime Beggiato sur investing.

Une limite des leviers entre 30 :1 et 50 :1

Selon la nature des produits financiers concernés, les effets de leviers seront largement limités sur le territoire Européen. Selon que vous tradez des CFD ou des produits du Forex, il existera un plafonnement des effets de levier qui n’excèdera pas 50 :1. Le motif mentionné par l’ESMA est que la possibilité d’utiliser un effet de levier trop important vient beaucoup impacter sur l’apparition de bulles économiques. Ainsi, un effet de levier élevé mis entre les mains de traders débutants est ce qu’on cherche à éviter ici.

Moins d’opportunités pour les petits comptes

Les premiers affectés seront certainement les traders débutants qui ne peuvent se permettre de faire du trading au-delà d’une certaine somme. En outre, d’importants leviers étaient ce qui rendait possible aux nouveaux arrivants de faire des bénéfices intéressants malgré une somme initiale investie assez moindre. La limitation de l’effet de levier n’est pourtant pas la seule mesure prise par l’ESMA, et on peut également évoquer un bannissement des options binaires. L’une des conséquences que cela pourrait également avoir est un virage de bord des traders vers les brokers non Européens, et qui ne seraient pas concernés par la décision de l’ESMA.

Separator image .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *