Pourquoi le trading en ligne a-t-il besoin d’une régulation politique dans l’EU ?

Le trading est une activité professionnelle qui permet à ses pratiquants de générer des bénéfices importants, s’ils s’y prennent convenablement. Comme il y a beaucoup d’argent en jeu, il est nécessaire pour les autorités compétentes de réguler ce marché, et c’est d’ailleurs le cas dans l’Union Européenne en général.

Une régulation politique pour assurer de bonnes conditions de marché

En général, lorsque les autorités ne s’immiscent pas dans une activité professionnelle qui génère des bénéfices, le marché a tendance à s’autoréguler. En revanche, il n’en résulte pas toujours des conditions d’opérations optimales, dans la mesure où certains opérateurs peuvent avoir des pratiques qui ne soient pas toujours dans l’ordre du régulier. Par exemple, il y a les différentes possibilités de scams, qui font que certaines personnes perdent leur argent parce qu’ils n’ont pas fait assez attention à vérifier à qui ils avaient affaire.

Proteger un investisseur particulier

Le rôle d’un Etat dans ce genre de cas de figure est de donner une assurance aux concernés que de telles actions seront sanctionnées comme il convient, et leur donnera ainsi plus confiance dans le marché. Sans des mesures légales qui protègent les investisseurs, le marché des valeurs et devises serait peu accueillant pour les traders. Des régulations politiques peuvent ainsi permettre aux traders de faire leur métier en toute sécurité, avec un Etat qui les protège.

Le problème du fisc

Un Etat a besoin de remplir ses caisses pour pouvoir fonctionner normalement, et ce n’est pas toujours évident quand tout le monde ne paie pas nécessairement ses impôts. Lorsqu’on pratique une activité qui se déroule principalement en ligne, on est tout de même soumis au fisc. Travailler depuis chez soi indique généralement qu’on dispose du statut d’auto-entrepreneur, et le plus souvent, on doit se charger de nos taxes nous-mêmes.

Pour rendre le secteur attractif, il est nécessaire que des régulations soient mises en place par rapport à la fiscalité. En effet, cela pourrait être un élément incitant les potentiels traders à éviter le domaine. Pire, d’autres pourraient être tentés d’opter pour l’évasion fiscale, or ce n’est pas la meilleure chose qui pourrait arriver à un Etat. Se pencher sur les conditions fiscales dans lesquels les traders doivent opérer est ainsi une nécessité.

Attirer les investisseurs étrangers

Attirer de nouveaux entrepreneurs sur son sol est toujours bénéfique pour un pays, ne serait-ce que par rapport aux recettes fiscales générées ainsi. Si le trading est une pratique lucrative pour les traders eux-mêmes, cela l’est aussi pour le pays dans lequel ils opèrent, dans la mesure où cela leur génère des entrées de devises. Si les conditions fiscales d’un pays sont assez intéressantes, celui-ci a plus de chances d’attirer les traders issus du monde entier.

Ainsi, il n’est pas rare que des traders étrangers quittent leur pays pour s’installer dans des villes comme Londres ou Amsterdam. En effet, ils peuvent pratiquer leur métier n’importe où, tant qu’il y a une connexion internet rapide. Miser sur les traders étrangers et faciliter leur intégration au sein de ses frontières peut ainsi être hautement bénéfique pour un pays.

Separator image .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *